Edito du Stella Maris par Aristide, séminariste

Edito du Stella Maris par Aristide, séminariste

« Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » Jn 1, 29

 

Chers frères et sœurs en Christ,  Pâques approche !!!

Durant quarante jours, soutenu par l’Amour du Bon Dieu et notre foi, nous avons prié et fait pénitence pour toujours plus nous convertir intérieurement. Cherchant Dieu de plus près, nous nous exerçons à l’aimer davantage, et ce par des actes concrets dont les efforts ne sont pas vains.

Soyez assurés chers frères et sœurs, que le Bon Dieu de miséricorde les voit bien. (Cf : Mt 6,6)

Tandis que le temps du Carême va bientôt toucher à sa fin, voici que nous allons nous immerger dans le somptueux Temps Pascale.

Dans sa tradition, la Sainte Eglise nous trace un parcours pour nous acheminer vers la Pâques du réssuscité. De fait après le temps du Carême, l’étape suivante est celle de la Semaine Sainte.

Par son entrée triomphante à Jérusalem, le Christ Jésus nous invite déjà à marcher à sa suite le cœur victorieux, sauvé de l’esclavage du péché. Car tandis que notre Seigneur entrait en procession à Jérusalem pour le supplice de la croix, nous nous le suivons pour la gloire du ciel.

Le Triduum Pascale qui compose un des instants majeurs de la Semaine Sainte, nous invite dès le jeudi-saint jusqu’au samedi-saint à contempler le Christ. Oui ce sera le moment chers frères et sœurs de méditer tous ensemble, sur les paroles et les actes de Jésus seul. Remercions-le déjà en action de grâce et avec compassion pour tout ce qu’il a dû souffrir par Amour, pour nous ouvrir les portes du ciel. Nous sommes sensible au don de l’eucharistie qui nous est fait au soir du Jeudi-saint. Le Bon Dieu n’a pas voulu nous laisser seuls, mais par sa présence réelle sous l’humble forme d’un aliment, notre Seigneur Jésus-Christ vient habité nos cœurs, et ainsi nous associer à son œuvre de rédemption et d’évangélisation. Reste que l’unique sacrifice, est celui de la croix au jour du Vendredi-saint (Historiquement le 7 Avril de l’an 33). Ce jour, sera pour nous un jour privilégié pour vénérer, contempler la Sainte Croix. À ce propos, nous avons sans doute pris la mauvaise habitude de considérer les crucifix comme faisant partie du décors. Donc par foi, piété et reconnaissance à notre Sauveur dans ce signe de notre rédemption, retrouvons nos croix de baptême, nos crucifix dans nos maisons jusqu’aux croix publiques.

Contemplons dans la passion de notre Christ, l’Amour qu’Il avait pour nous pécheurs, et dont Il veut la conversion, la vie. Le Catéchisme de l’Eglise catholique nous enseigne à propos de Jésus-Christ et de sa passion au n° 616 : «  Il nous a tous connus, aimés et nous a porté dans l’offrande de sa vie. » Ainsi, Jésus-Christ nous a réellement délivré du pouvoir de Satan le déchût.

De ce fait chers frères et sœurs, la Semaine Sainte sera pour nous chrétiens, la semaine de la victoire, une vrai victoire que personne ne pourra nous ravire. Cette victoire nous l’a goûtons pleinement à Pâques, la résurrection de notre Sauveur. La vie a vaincu la mort, notre Seigneur n’est pas mort pour rien. Par sa résurrection le ciel nous est offert, alors prions durant cette période si importante pour notre foi, pour notre conversion et celles du monde si cher au Bon Dieu.

 

Joyeuses Pâques !!! Vivons des promesses de notre baptême !

 

En Christ, Aristide WILSON +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *