” Allons enfants ” tous à Paris le 6 octobre

” Allons enfants ” tous à Paris le 6 octobre

Nous avons été méprisés en 2013 lorsque nous manifestions contre le ” Mariage pour tous “, les 700 000 pétitions ont été jetées au panier sans autre forme de procès. Merci Monsieur Delevoye (actuel chargé des réformes des retraites) !

Nous avions prédit que le ” Mariage pour tous ” entraînerait la P.M.A. pour toutes et que l’adoption de celle-ci déboucherait fatalement sur la G.P.A. !

Nous y sommes presque, mais il nous reste une chance de nous exprimer et d’inverser ce processus destructeur de la famille, de la loi naturelle, de notre civilisation chrétienne.

Quand Monsieur Jean-Louis Touraine, rapporteur L.R.E.M. de la commission sur le projet de loi de bioéthique, ose déclarer : ” Il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père.”  , on tremble devant ce non sens juridico-sociétal digne de la ” Libre pensée “. Non, Monsieur les avancées techniques ne font, ni les lois, ni ne change la nature de l’humain. Un enfant nait TOUJOURS d’un homme et d’une femme.

Lire à ce sujet l’excellente chronique de Jean-Marc Albert pour ” Valeurs Actuelles ” en suivant ce lien et montrons lui que nous sommes prêts à nous battre pour le principe catholique.

Lire la chronique de François Billot de Lochner pour ” Liberté Politique ” en suivant ce lien.

Et si vous voulez tout savoir, mais vraiment tout, lire ce “Décodeur N°49 ” d’Alliance Vita en suivant ce lien.

Nous devons monter massivement à Paris pour manifester le 6 octobre et montrer que le bon peuple de France, que les chrétiens n’ont pas peur de se mobiliser pour défendre la loi naturelle et la famille.

Pour vous inscrire et trouver un transport à prix négocié, suivre ce lien

 

 

2 Replies to “” Allons enfants ” tous à Paris le 6 octobre”

  1. Après de nombreuses tentatives infructueuses, il m’est donc possible maintenant de faire des commentaires.
    • Qui me parle pour me donner des consignes du genre « tous à Paris » ? (comme bien trop souvent dans d’autres articles de ce site : lisez, réagissez, nous devons…)
    Si je trouve justifié de donner mes nom et adresse pour commenter, il n’est pas normal que je (tout lecteur) ne sache pas à qui il s’adresse.
    • Qui parle en mon nom sans avoir pris mon opinion ?
    « Nous avons été méprisés en 2013 lorsque nous manifestions contre le Mariage pour tous … »
    Le tout avec des liens de compléments le plus souvent dans la même orientation « spirituelle » (ou politique) : de Valeurs Actuelles, Alliance Vita, Riposte-Catholique, etc
    Désolé je n’ai pas été méprisé car je n’y étais pas (volontairement) !
    Il me semble qu’un site paroissial devrait être un lieu de rassemblement, un signe d’unité, en tout cas respectueux des opinions et convictions de chacun qui sont obligatoirement diverses car « il y a plusieurs demeures dans la maison du Père ».
    • « se battre pour le principe catholique (?) », « montrer que le bon peuple de France, que les chrétiens n’ont pas peur… » : quelles expressions ambiguës, excluantes, manichéennes … et fausses.
    • Sans nier que les questions d’éthique posées par la loi sont complexes et soulèvent des interrogations, ne doit-on pas aussi tenir compte des situations des personnes, de leurs désirs (oui), de leurs souffrances et ne pas les enfermer dans des jugements, catégories voire pronostics grotesques ? Un peu d’humilité ne fait pas de mal dans la période actuelle. Et la compassion n’est-elle pas une valeur de « bon chrétien » ?
    Je terminerai -pour le moment – avec deux citations :
    • P. de Moulins-Beaufort (Président de la Conférence des évêques de France) (La Vie) : Personnellement, je pense que la structure paroissiale n’a pas à fournir de troupes pour une manifestation…Que des paroissiens convaincus distribuent des tracts après des messes … cela fait partie de la vie citoyenne, mais que l’on se serve de l’homélie ou des annonces paroissiales pour cela ne me semble pas juste.
    • Pape François (Le Figaro) : « Quand vous voyez des chrétiens, des évêques, des prêtres rigides, derrière eux il y a des problèmes. Ce n’est pas la santé de l’Evangile.

  2. Mon cher Jean-Marie, ce qui nous rassemble, c’est le Christ et également la doctrine de l’Eglise, mais bien sûr, il y a plusieurs demeures dans la maison du Père et toute opinion est bienvenue.
    Toutefois, il est normal de défendre et suivre les principes édictés par nos Pasteurs, les évêques qui nous demandent de manifester l’opposition de l’église à la manipulation génétique où veulent nous entraîner les ennemis de Notre Père créateur de tout l’univers vivant et de l’homme, non pas pour qu’il se prenne pour Dieu mais pour qu’il respecte la création .
    Il n’y a dans ces actions, ni jugement, ni condamnation, ni pronostic, ni manque d’humilité, mais une saine révolte contre la science sans conscience qui débouche sur une marchandisation des principes de la procréation, l’industrialisation de la conception du foetus, la machinisation de l’utérus de la femme et l’inégalité devant les moyens financiers à mettre en oeuvre pour obtenir ces gamettes (mâles et femelles) nécessaires et ce ventre indispensable pour le moment pour mettre au monde un enfant.
    Ne parlons pas de l’eugénisme, de l’homme augmenté, du mélange de cellules animales aux cellules humaines, etc…et pour quel résultat.
    Je ne crois pas que Notre Père et Notre Seigneur Jésus Christ soient partisans de toutes ces méthodes qui pourraient permettre aux hommes de se croire aussi puissants que Dieu !
    Jean Dionnot-Enkiri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *