KT à la maison – Dimanche des Rameaux

KT à la maison – Dimanche des Rameaux

Chers parents, chers enfants

Nous venons de vivre notre deuxième semaine de confinement et vendredi dernier, le pape François s’est adressé aux catholiques actuellement privés des sacrements et à tous les hommes et les femmes frappés par la crise sanitaire.

Notre pape nous a rappelé avec force que la peur ne sert à rien mais unis dans la prière et avec Jésus, nous trouverons la paix et rallumerons l’espérance. La prière est notre arme silencieuse et victorieuse : elle remplira nos cœurs de paix et de confiance et nous le sentirons dans nos gestes quotidiens. N’hésitons pas à prier avec les enfants, il y a tant et tant d’intentions !

Cette semaine, nous méditerons l’entrée de Jésus à Jérusalem et nous rejoindrons la foule qui l’acclame. Vous pouvez aussi profiter de ce temps du confinement pour regarder la messe à la télévision ou sur le site des paroisses Stella Maris  avec vos enfants.

N’oublions pas de mettre nos rameaux à nos fenêtres ou nos portes et suivons la bénédiction en direct de Pérols  à partir de dimanche 10h. (voir infos sur le site www.paroisses-stellamaris.com)

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Quelques jours avant la fête de la Pâque, Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent à Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples :
« Allez au village qui est en face de vous;vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les moi. Et si l’on vous dit quelque chose, vous répondrez : ‘Le Seigneur en a besoin, mais il les renverra aussitôt.’ »
Cela s’est passé pour accomplir la parole transmise par le prophète :
Dites à la fille de Sion : Voici ton roi qui vient vers toi, humble, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme.
Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné.
Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus.
Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin;d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.
Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »
Comme Jésus entrait à Jérusalem, l’agitation gagna toute la ville;on se demandait : « Qui est cet homme ? »
Et les foules répondaient : « C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *