Dans le Sud, un parvis d’église baptisé “Jean Calvin”

Dans le Sud, un parvis d’église baptisé “Jean Calvin”

Surprenant, mais vrai ! A Velaux, dans les Bouches-du-Rhône, un parvis d’église catholique a pris le nom d’une figure majeure du protestantisme.

À Velaux, dans les Bouches-du-Rhône, le maire voulait rebaptiser le parvis de l’église municipale en parvis Jean Calvin. Une idée très rapidement soutenue par le curé de la paroisse. Il se trouve qu’autrefois, se tenait à l’emplacement de l’église un temple protestant. Une belle preuve de rapprochement en cette année de célébration des 500 ans de la Réforme.

Le parvis a donc été inauguré samedi dernier. “Un beau moment d’émotion et de ferveur commune” explique Maud de Bourqueney, journaliste pour RCF Dialogue, à Marseille. “Elle a commencé de façon laïque avec la présentation d’une plaque, par le maire, devant l’église. Puis les fidèles catholiques et protestants ont assisté à une célébration œcuménique. Ils étaient très nombreux à vivre cet instant” ajoute-t-elle.

“L’EGLISE S’OUVRE POUR ACCUEILLIR NOS FRÈRES PROTESTANTS”

“Après les pestes noires, la commune a été repeuplée par des personnes qui ont adhéré à la réforme. Il y a eu un synode protestant à Velaux. À la révocation de l’édit de Nantes, les protestants n’avaient que trois choix : abjurer, partir ou se révolter. Beaucoup sont entraînés en clandestinité. L’Eglise catholique a ensuite demandé à récupérer le temple protestant” explique Jean-Pierre Maggi, le maire de Velaux.

Pour le curé de la paroisse, le père François-Régis Michaud, “c’est audacieux. C’est le signe que l’Eglise s’ouvre pour accueillir nos frères et sœurs protestants. De l’autre côté, les protestants s’ouvrent pour vivre des choses ensemble, partager, faire ce qu’il est possible de faire ensemble” lance-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *